Le mieux être
de chacun
pour le profit
et le bien-être
de tous

EXEMPLE D’INTERVENTION

La prise en charge d’une demande sociale se construit à partir d’une analyse approfondie de la situation, de la problématique et du projet de la personne.

Exemple n° 1 : Madame X est en arrêt de travail de longue durée

Que propose le service social du travail ?

Une intervention en deux phases :

 L’accompagnement durant la phase de soins :

• sur un plan psychosocial (soutien moral, orientation vers des structures compétentes),
• sur un plan administratif et financier (ouverture de droits, soutien budgétaire quand perte de salaire), sur un plan organisationnel et technique (maintien à domicile, organisation familiale).

Durant cette interruption de travail, le lien est maintenu entre l’employeur et le salarié à travers le service social du travail.

L’accompagnement vers le retour ou le non retour au poste de travail :

• évaluation sociale des aptitudes, des limites et des freins au retour à l’emploi,
• coordination de l’action avec les partenaires clés dans ce dispositif (Employeur, Médecin du Travail, Médecin Conseil, Service Médical, CARSAT, Services de maintien de l’emploi et Services Sociaux Spécialisés…),
• suivi social du salarié de retour au poste de travail,
• accompagnement administratif et psychosocial dans les situations d’inaptitude au travail.


Exemple n° 2 : Monsieur Y doit faire face à un événement familial douloureux
(par exemple : séparation, divorce, perte ou maladie d’un proche, soutien à la parentalité, parents vieillissants…).

Que propose le service social du travail ?

• une écoute sociale confidentielle, une évaluation et une orientation ciblée,
• une aide à la réflexion et à la prise de décision,
• la mise en place d’un plan d’aide adapté,
• la coordination des actions et l’accompagnement soutenu sur un plan moral, administratif, budgétaire…


Exemple n° 3 : Monsieur Z est confronté à des difficultés financières

Du déséquilibre budgétaire passager à la situation de surendettement, que propose le service social du travail ?

• l’analyse des facteurs générant la situation de déséquilibre,
• une réflexion et l’activation du réseau pertinent,
• la mise en place d’actions concrètes (demande d’aides financières, outils d’aide à la gestion budgétaire, négociations avec les établissements bancaires et les créanciers, dossier de surendettement…),
• la coordination et le suivi de proximité.


Exemple n° 4 : Questions diverses

Mon enfant s’engage dans des études supérieures :

• Avons-nous droit à des bourses d’études ?

• Quels sont les organismes qui peuvent nous aider dans la recherche de logement ?

• Quelles sont les aides que notre enfant pourra percevoir en matière de transport ?

J’ai un projet d’achat immobilier :

• Y-a-t-il des programmes d’accession sociale à la propriété ?

• Aurai-je un droit à l’allocation logement ?

• Mon employeur cotise au 1 % patronal, quelles sont les demandes à effectuer ?

Je suis un parent isolé et je souhaite partir en vacances avec mes enfants pour la première fois :

• Quels sont les organismes auxquels je peux m’adresser pour l’organisation du voyage ?

• Aurai-je droit à des aides pour financer le séjour et le trajet ?

J’ai des soins dentaires très coûteux :

• Existe-t-il un dispositif de soins me permettant de me soigner selon mes possibilités financières ?

• Ai-je droit à des aides financières me permettant de financer ces soins ?